Difficultés de gestion des finances

Des difficultés à gérer les finances locales

Une action budgétaire démesurée pour essayer d’assurer à la Majorité actuelle sa réélection en mars 2008, mais aux conséquences désastreuses pour le porte-monnaie du contribuable.

Des taxes locales en constante augmentation depuis 2001(+ 75%); qui additionnées à l’augmentation de la valeur locative par les services de l’Etat (+ 22%), dépassent les 120%.

taxes-locales

finances-communales

Le plus surprenant est que l’augmentation de ces taxes ont servi à alimenter le budget de FONCTIONNEMENT (qui a plus que doublé en 12 ans : + 147%), au détriment du budget «INVESTISSEMENT».

Très fortement impacté par la construction du CERAM, celui-ci revient à un montant inférieur ( 41%) à l’année 2000.

evolution-depenses-fonctionnement

En conséquence, la dette par habitants a été multipliée par 5. Elle est passée de 255 €uros à 1.248 €uros (en 2009), dépassant de plus de 46%, la moyenne des communes équivalente. Même si la dette a légèrement baissé entre 2011 et 2013, le nouvel emprunt de 1.500.000 €uros prévu pour 2014, la ramènera au niveau de celle de 2010. Ce nouvel emprunt surprise a été décidé lors du dernier CM, le 17 décembre 2013.

evolution-depenses-investissement    evolution-recettes-investissement

Une réflexion au sujet de « Difficultés de gestion des finances »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*